Maquillage FX

[wptabs type= »accordion »wptabs wptabs style= »wpui-red » wptabs effect= »fade »]

[wptabtitle]Tour d’horizon[/wptabtitle]
[wptabcontent]La maquilleuse effet spéciaux (ou la maquilleuse FX) met en valeur une personne ou un objet dans le cadre d’un spectacle, d’un tournage ou d’une séance de photo. Elle manie des pinceaux, des fards, des couleurs, voire des postiches pour adapter un visage à la lumière, ou le vieillir, lui donner un aspect déterminé.

La maquilleuse joue avec les couleurs et l’éclairage pour donner un fond qui s’inscrit dans l’esprit de l’œuvre interprétée ou représentée. Le maquillage relève d’une créativité artistique.

La maquilleuse doit mettre en valeur la personnalité du comédien, modèle etc. Elle intervient sur les traits en accentuant ou en gommant, selon l’effet désiré. Elle joue sur les teintes, les ombres et les lumières pour réaliser différentes variations de ton.

La maquilleuse doit faire preuve de créativité, de sens artistique, d’acuité visuelle pour voir les détails, mais également d’imagination et aimer le contact, pour s’intéresser à la personnalité de son modèle et la mettre en valeur.

[/wptabcontent]

[wptabtitle]Objectifs[/wptabtitle]
[wptabcontent]Le programme de formation a pour but de développer les compétences et les capacités demandées à la maquilleuse FX afin de développer un sens artistique personnel et un sens de la création dans les techniques de maquillage tels que la création de blessures, la création de cicatrices et d’autres effets spéciaux destinés au cinéma et à la télévision. Dans le cadre de ce cours, l’étudiant fera la découverte et utilisera les produits de maquillage, par exemple le faux-sang, la cire, les colles, les solvants, les plastiques et le latex.

L’étudiant pourra ainsi apprendre de façon détaillée les pratiques professionnelles du métier :
-Connaitre et maîtriser toutes les techniques liées au maquillage ;
-Bonne connaissance du matériel, des propriétés des différents produits utilisés et des types de peau ;
-Posséder des connaissances au sujet des dispositifs techniques (lumière, photo…) ;
-Pouvoir effectuer des retouches rapidement et efficacement ;
-Pouvoir définir et exprimer les attentes du client ;
-Se tenir au courant de la mode, des styles et des évolutions des tendances ;
-Connaître et appliquer les règles de sécurité et d’hygiène propres à la profession ;
-Justifier des connaissances du secteur pour lequel il travaille ;
-Se créer un réseau relationnel ;
-Avoir une bonne résistance physique (stature debout prolongée, gestes répétitifs, allergies…).

[/wptabcontent]

[wptabtitle]Cursus[/wptabtitle]
[wptabcontent]

L’école privilégie un apprentissage pratique, c’est-à-dire « apprendre en faisant ». Dans notre cursus, l’étudiant sera impliqué dans différentes situations (fictives ou réelles) afin d’utiliser les compétences acquises en les faisant évoluer tout au long de sa formation.

Cette formation s’articule autour de 5 cycles d’apprentissage pour une année d’études (entre 6 – 8 semaines par rythme scolaire) et autour de projets individuels axés sur une thématique imposée par la direction des écoles.

L’enseignement sera dispensé par cycle d’apprentissage. Le cursus d’un cycle aboutira sur la réalisation d’un projet. Le projet sera individuel (comme un exposé ou sous forme écrite) ou collectif.

L’étudiant sera placé en situation de résolution de problèmes, participant ainsi activement au déroulement de son processus d’apprentissage.

Le cursus est caractérisé par des études de cas pratiques. La formation aboutira à l’élaboration par l’étudiant, futur maquilleur, d’un projet de dossier de réalisation d’un film (long ou court) qui prenne en compte le réalisateur, le scénographe, les acteurs et le scénariste.

Dans la réalisation de chaque projet, qui se décline sous la forme de modules, il est procédé à des initiations théoriques et techniques qui seront couplées à des cours d’histoire et d’esthétique du cinéma et d’adaptation scénaristique.

[/wptabcontent]

[wptabtitle]Aspects Pédagogiques[/wptabtitle]
[wptabcontent]L’organisation par cycle d’apprentissage permet aux étudiants d’apprendre d’une manière inductive, en tirant des conclusions à partir de l’expérience vécue.

L’organisation modulaire permet le développement d’une approche des principes et techniques abordés dans les différentes cours et ateliers: initiation pratique à l’image, au son, au montage, observation, écriture, introduction à la technique du plateau et analyse.

L’étudiant pourra ainsi appréhender de manière globale et créative les outils d’observation et la connaissance de la réalité du métier ainsi que les spécificités et qualités requises pour le travail en équipe.

En règle générale l’évaluation sera effectuée tout au long de la formation (épreuves partielles, présence, participation, etc.). En règle générale, l’évaluation sera effectuée tout au long de la formation (épreuves partielles, présence, participation, etc.). Un module d’un cycle (couplé à un projet spécifique) sera acquis par la présentation réussie d’une épreuve finale (ou une somme d’évaluations partielles).

La validation finale de chaque cycle d’apprentissage doit correspondre à l’acquisition d’au moins 80% des modules ainsi qu’à l’obtention minimale de la mention « satisfaisant » pour que le projet de fin de cycle soit validé par le collège des enseignants.
[/wptabcontent]

[wptabtitle]Objectifs[/wptabtitle]
[wptabcontent]Il s’agit, dans cette formation, de s’initier aux techniques suivantes :

Coupures
Blessures
Plaies
Croûtes
Impact de balle
Fractures
Brûlures visage / oeil tuméfié
Création d’un monstre de coton
prothèse transfert

En outre, nous aborderons des initiations aux modules suivants :

– ACQUISITION DES TECHNIQUES DE MAQUILLAGE : BEAUTÉ, MODE, DÉFILÉS, PHOTO, STUDIO, SCÈNE, CINÉMA,

– EFFETS SPÉCIAUX, BODY & FACE PAINTING, COIFFURE, POSTICHES & PERRUQUES.
[/wptabcontent]

[wptabtitle]Programmes[/wptabtitle]
[wptabcontent]-Réalisation d’empreinte pour prothèses faciales;
-Empreinte d’une tête complète;
-Réalisation de prothèses en silicone;
-Pré-maquillage d’un masque à l’aérographe;
-Implants de poils, sourcils, effet de pelage pour une transformation en animal;
-Technique de prise d’empreinte dentaire;
-A l’issue de la formation l’étudiant devra réaliser un maquillage FX original.

[/wptabcontent]

[/wptabs]