Création costumière

[wptabs type= »accordion »wptabs wptabs style= »wpui-red » wptabs effect= »fade »]

[wptabtitle]Tour d’horizon[/wptabtitle]
[wptabcontent]Le costumier travaille en étroite collaboration avec le directeur artistique et le scénographe décorateur à partir des maquettes de décors. Leur but étant de coordonner les costumes et les décors.

Le costumier conçoit, dessine et suit la confection des costumes pour des productions cinématographiques, télévisuelles ou pour des représentations de spectacles vivants (théâtre, danse, etc.).

Il a donc un rôle essentiellement créatif. Dans certains cas, il se procure les costumes en les achetant ou en les louant. Il définit les styles selon le genre et le budget de production. Il discute avec le réalisateur afin de dégager l’esprit de époque, l’univers des personnages, les lieux et l’interprétation à donner au projet. Il peut ensuite commencer ses recherches et proposer alors des images ou des croquis aux responsables de la production.

Le costumier effectuera les retouches éventuelles tout au long de la représentation ou du tournage et veillera aux raccords entre les différentes scènes. Il travaillera généralement en collaboration avec le coiffeur, le maquilleur ou encore l’accessoiriste afin que tous les éléments formant le personnage coïncident.

Il veille à ce que les costumes soient prêts en temps voulu et qu’ils restent dans un état impeccable tout au long de la production. Il est toutefois fréquent que les fonctions de costumier et habilleur soient remplies par la même personne.

Enfin, il peut dessiner des maquettes, proposer des échantillons de tissus et gérer toute la confection ainsi que les essayages (engagement du personnel, achat du matériel, préparation des patrons, couture, ajustements, etc.).
[/wptabcontent]

[wptabtitle]Objectifs[/wptabtitle]
[wptabcontent]Le programme de formation a pour but de développer les compétences et les capacités demandées au costumier (en décoration, régie, peinture et design) afin d’habiller le personnage, en suggérant des éléments susceptibles d’améliorer son jeu (accessoires, maquillages, coiffures).

L’étudiant pourra ainsi apprendre de façon détaillée les pratiques professionnelles de ce métier :
-Faire des recherches et se documenter ;
-Avoir de très grandes aptitudes en dessin ;
-Connaître les tissus et matières ;
-Maîtriser les techniques liées au stylisme, à la couture et à la fabrication ;
-Pouvoir planifier et organiser son travail et son temps ;
-Organiser et superviser les essayages, les transports, gérer un stock de costumes ;
-Gérer un budget ;
-Pouvoir diriger une équipe ;
-Capacité d’adaptation aux nouveautés en textile et en techniques de confection .

[/wptabcontent]

[wptabtitle]Cursus[/wptabtitle]
[wptabcontent]L’école privilégie un apprentissage pratique, c’est-à-dire « apprendre en faisant ». Dans notre cursus, l’étudiant sera impliqué dans différentes situations (fictives ou réelles) afin d’utiliser les compétences acquises en les faisant évoluer tout au long de sa formation.

La formation de costumier de films s’articule autour de 5 cycles d’apprentissage pour une année d’études (entre 6 – 8 semaines par rythme scolaire) et autour de projets individuels axés sur une thématique imposée par la direction de l’école.

L’enseignement sera dispensé par cycle d’apprentissage. Le cursus d’un cycle aboutira à la réalisation d’un projet. Le projet sera individuel (comme un exposé sous forme écrite) ou collectif.

L’étudiant sera placé en situation de résolution de problèmes, participant ainsi activement au déroulement de son processus d’apprentissage.

Le cursus est caractérisé par des études de cas pratiques. La formation aboutira à l’élaboration par l’étudiant, futur costumier de films, d’un projet de dossier de réalisation d’un film (long ou court) qui tienne compte du directeur de production (établissement et suivi du budget), du réalisateur (gestion et mise en œuvre des moyens nécessaires au tournage), du scénographe et du scénariste.

Dans la réalisation de chaque projet, qui se décline sous la forme de modules, il est procédé à des initiations théoriques et techniques qui seront couplées à des cours d’histoire et d’esthétique du cinéma et d’adaptation scénaristique.
[/wptabcontent]

[wptabtitle]Aspects Pédagogiques[/wptabtitle]
[wptabcontent]L’organisation par cycle d’apprentissage permet aux étudiants d’apprendre d’une manière inductive, en tirant des conclusions à partir de l’expérience vécue.

L’organisation modulaire permet le développement d’une approche des principes et techniques abordés dans les différents cours et ateliers: observation, écriture, introduction à la technique du plateau et analyse.

L’étudiant pourra ainsi appréhender de manière globale et créative les outils d’observation et la connaissance de la réalité du métier ainsi que les spécificités et qualités requises pour le travail en équipe.

En règle générale, l’évaluation sera effectuée tout au long de la formation (épreuves partielles, présence, participation, etc.). En règle générale, l’évaluation sera effectuée tout au long de la formation (épreuves partielles, présence, participation, etc.). Un module d’un cycle (couplé à un projet spécifique) sera acquis par la présentation réussie d’une épreuve finale (ou une somme d’évaluations partielles).

La validation finale de chaque cycle d’apprentissage doit correspondre à l’acquisition d’au moins 80% des modules ainsi qu’à l’obtention minimale de la mention « satisfaisant » pour que le projet de fin de cycle soit validé par le collège des enseignants.
[/wptabcontent]

[wptabtitle]Qualités requises[/wptabtitle]
[wptabcontent]Le costumier ou la costumière doit disposer de qualités d’écoute et de précision afin de maner à bien sa mission. Il doit en effet avoir :

-une habileté manuelle et une précision dans les gestes
-une créativité et faire preuve d’une grande imagination
-avoir un grand sens de l’esthétique
-avoir une aptitude à travailler seul ou en équipe
-disposer d’une grande autonomie et être débrouillard
-disposer de capacité à pouvoir s’adapter à un horaire irrégulier ou de nuit
-être ponctuel et respecter les délais de livraison des costumes

[/wptabcontent]

[wptabtitle]Programme[/wptabtitle]
[wptabcontent] -lecture de scénario afin d’établir la liste des costumes des personnages principaux, secondaires et des figurants;
-s’entretenir avec le metteur en scène ou le réalisateur pour connaître sa conception des costumes et des décors;
-se concerter également avec le décorateur de théâtre et les autres collaborateurs artistiques pour déterminer une ligne stylistique;
-se documenter sur les costumes d’une certaine époque ou d’une région particulière en rapport avec le film, l’opéra ou la pièce de théâtre;
-préparer le budget détaillé et le calendrier des travaux avec le producteur;
-choisir son équipe de collaborateurs (créateurs de vêtements, habilleurs, etc.);

-réalisation de plans ou d’esquisses de costumes;
-études des mensurations des comédiens ou des chanteurs,
-étude des dessins les patrons à la main ou à l’aide de l’ordinateur;
-études des choix des tissus et les autres matériaux nécessaires;
-organisation et supervision de la production et les essayages;
-notions sur les ajustements et les retouches des costumes.

Les costumiers travaillent dans un atelier de couture; ils sont présents sur les lieux de tournage du film ou dans les coulisses des salles de représentation. Ils font partie de l’équipe de production tout comme les metteurs en scène, les décorateurs de théâtre, les accessoiristes, les acteurs, etc. et sont amenés à collaborer avec toutes les personnes impliquées. Ils ont un horaire irrégulier et peuvent être appelés à travailler le soir et en fin de semaine.
[/wptabcontent]

[/wptabs]